Accueil » Astuces et Conseils » Remplissage d’AdBlue

Remplissage d’AdBlue®

  • Quelle est la fréquence de remplissage d’AdBlue®  ?

    Comme pour le carburant, plusieurs facteurs ont un impact sur la consommation d’AdBlue® : type de véhicule, motorisation, charge du véhicule, conditions extérieures, style de conduite… De plus la taille du réservoir étant variable d’un modèle de véhicule à l’autre, la fréquence de remplissage dépend particulièrement du véhicule.

    Sur les poids lourds, une jauge indique le niveau d’AdBlue® restant dans le réservoir. Sur les véhicules légers, une alerte visuelle se déclenche sur le tableau de bord lorsqu’il reste l’équivalent de 2 400 km à parcourir (signe qu’il est temps de procéder au remplissage).

  • Puis-je faire le plein d’AdBlue® moi-même ?

    Oui il est tout à fait possible de faire soi-même son appoint d’AdBlue®. Dans les stations TOTAL, vous trouverez systématiquement de l’AdBlue® conditionné, en bidon standard de 5 L ou 10L. Total développe également progressivement des pompes dédiées pour les véhicules légers.

    Veillez à ne pas utiliser une pompe pour poids lourds pour faire votre plein : en raison de leur débit élevé, ces pompes ne sont pas adaptées aux réservoirs des véhicules légers.

  • Si je fais le plein d’AdBlue® moi-même, y-a-t-il un risque de perdre la garantie constructeur de mon véhicule ?

    Non. La seule exigence pour conserver la garantie constructeur est d’utiliser un produit conforme à la norme ISO 22241, peu importe qui réalise le plein. Si vous faites l’appoint avec un produit à la marque AdBlue®, vous ne risquez pas de perdre la garantie.

  • Puis-je faire le plein avec une pompe pour poids lourds?

    Les particularités des pompes AdBlue® destinées aux poids lourds les rendent inutilisables par les véhicules légers. Les entrées de réservoir AdBlue® des véhicules légers ne sont pas adaptées à l’embout aimanté du pistolet AdBlue® pour poids lourds, ni au débit élevé de ces pompes.

    Les véhicules légers doivent donc faire le plein aux pompes qui leur sont réservées ou avec les bidons disponibles en boutique.

  • Que se passe-t-il si je ne fais pas le plein d’AdBlue® ?

    Comme le prévoit la réglementation qui s’applique à tous les véhicules, quels que soient la marque ou le modèle, la première alerte pour le remplissage du réservoir apparaît 2 400 km avant la panne sèche.

    Si vous ne faites pas cet appoint, d’autres niveaux d’alerte se déclencheront en fonction de la distance parcourue et du nombre de redémarrages effectués : ces alertes seront visuelles et/ou sonores dans un premier temps, puis l’électronique du véhicule bridera progressivement les performances du moteur. La dernière étape du processus sera l’immobilisation du véhicule, avec l’impossibilité de redémarrer le véhicule sans remplissage du réservoir d’AdBlue®.

    Il existe enfin un dernier point à prendre en considération : ne jamais verser l’AdBlue® dans le réservoir de carburant, et, inversement, ne jamais verser de gasoil dans l’orifice consacré à l’AdBlue®.

    En cas de doute, n’hésitez pas à vous rendre en station-service Total pour demander à un personnel de station de vous aider dans le remplissage et éviter ainsi tout problème.