Accueil » Actualités » Véhicules AdBlue » Comment être un conducteur responsable en diminuant son impact environnemental ?

Comment être un conducteur responsable en diminuant son impact environnemental ?

Adopter les règles de l’éco-conduite pour limiter son impact environnemental

Conduire un véhicule en réduisant votre impact environnemental est possible de plusieurs manières. Il s’agit ici principalement d’adopter les règles d’éco-conduite et de repenser vos déplacements. Zoom sur ce que vous pouvez faire en tant que conducteur pour limiter votre impact sur la planète.

Adopter l’éco-conduite : comment faire en pratique ?

La manière dont vous vous comportez au volant de votre véhicule peut aider à réduire votre impact environnemental. Une conduite citoyenne permet de « réduire sa consommation de carburant, de limiter les émissions de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique, et de diminuer le risque d’accident ». Voici les principales règles pour pratiquer l’éco-conduite.

Avoir une conduite souple

Une conduite souple est une conduite où vous démarrez doucement et évitez d’accélérer inutilement. C’est aussi une conduite où vous anticipez les ralentissements et privilégiez le frein moteur plutôt que d’utiliser la pédale de frein.

Entretenir son véhicule

Un véhicule en bon état va moins consommer qu’un véhicule dont les pneus sont sous-gonflés par exemple. Faites régulièrement des vérifications du niveau d’huile moteur, du liquide de frein, du gonflage de vos pneus, etc. À noter aussi que supprimer toutes les charges inutiles (un coffre de toit installé en permanence par exemple) favorise une baisse de la consommation de carburant et réduit donc votre impact environnemental.

Réduire la vitesse moyenne

En diminuant la vitesse à laquelle vous roulez, vous limitez vos émissions de CO2. La Sécurité routière indique sur son site que réduire de 10 km/h votre vitesse permet de diminuer de 12,5 % (soit 12 kg) les émissions de CO2 sur 500 km.

Pensez aussi à couper le moteur lorsque vous êtes arrêté plus de 30 secondes. Enfin, sachez qu’il existe des stages formant aux bonnes pratiques de l’éco-conduite. Renseignez-vous auprès des écoles de conduite de votre ville par exemple.

 

Le saviez-vous ? En utilisant de l’AdBlue® pour votre véhicule Diesel, vous réduisez la quasi-totalité des émissions d’oxyde d’azote et respectez le seuil de pollution imposé par la norme européenne Euro 6. Cela ne vous empêche pas toutefois de pratiquer l’éco-conduite qui vous permet en plus de réduire votre consommation de carburant.

Optimiser les déplacements : comment ?

Adopter une conduite responsable, c’est aussi prendre en compte la distance à parcourir, le nombre de passagers et le type de trajet avant d’effectuer votre trajet.

Pratiquer le covoiturage

Que ce soit pour des trajets réguliers ou pour partir en vacances, partager une voiture est une solution pour circuler de manière plus responsable.

Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), « plus on est nombreux à partager une voiture et moins elle pollue : – 50 % pour deux passagers, – 75 % pour quatre passagers ».

Combiner plusieurs modes de transport

Les transports en commun, le vélo et la marche sont d’autres solutions à envisager pour vous déplacer. Vous pouvez combiner plusieurs modes de transport sur un même trajet : c’est ce qui est appelé l’intermodalité. L’idée est de réaliser votre déplacement en limitant l’usage de votre véhicule en étant l’unique occupant.

 

Le saviez-vous ? Il existe aux abords des grandes villes des parcs relais. Ces parcs relais sont à disposition des conducteurs pour qu’ils laissent leur véhicule et rejoignent le centre-ville en transports en commun.